La semaine de l'immobilier : bilan des comportements français

Par Mathilde Bathily

Les objectifs de la semaine de l'immobilier

La semaine nationale de l’immobilier se déroule cette année du 30 septembre au 5 octobre 2019. 

Quelle est l’idée ? Les Notaires de France ont choisit d’ouvrir leur porte pour mettre en avant, leur rôle fondamental dans l’achat de bien immobilier. 

Soyons honnête, qui dit notaire dit bien souvent successions, procédures qui n’avance pas et formalisme interminable (bien souvent après des disputes familiales…). 

Cependant, les notaires souhaitent casser cette image car :

« Le notaire n’est pas uniquement là pour sécuriser une vente immobilière mais aussi, en amont pour conseiller les vendeurs ou acquéreurs ». 

Pourquoi faut-il s'y intéresser ?

Jusqu’au 5 octobre, les notaires organiser des consultations GRATUITES (oui, vous avez bien lu ce n’est pas un problème de lunettes). 

Lors d’un salon virtuel organisé le 5 octobre, les notaires ont pris le soin de répondre à chaque français qui envisage ou s’intéresse à la question centrale de la propriété immobilière. 

Quels sont les thèmes abordés ? Les notaires choisissent de répondre à un large panel de problématiques telles que l’achat immobilier, l’estimation immobilière, les coûts liés à l’achat, la location ou la vente. 

Autant de problématiques juridiques et complexes qui seront abordées par un professionnel du droit sans débourser un centime, génial non ? 

Pour répondre au mieux aux questions que se posent les français, les notaires ont pris le temps de dresser un bilan des comportements français.

Comportements français en droit immobilier : Bilan

Le constat est cinglant : sur un échantillon de 1505 personnes, un français change en moyenne 5 fois de logement dans sa vie. C’est donc une problématique centrale pour la vie d’un français. 

Au final, les français n’attendent pas pour passer à l’acte : à peine âgés de 32 ans, ils n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure. 

Mais est-ce judicieux ? On ne le répètera pas assez. Si vous voulez acheter, c’est maintenant (OU jamais…).

Pourquoi ? Les taux de crédit immobilier sont particulièrement attractifs ces dernières années (0.46% sur 15 ans) tandis que les rendements des produits d’épargne sont en baisse. A ce sujet, M. Bruno le Maire prévoit d’ailleurs une baisse du livret A à 0.50% d’ici février 2020. 

En outre, d’un point de vue moral, devenir propriétaire est pour beaucoup « l’objectif d’une vie ». Qui dit propriétaire, dit réussite professionnelle, aboutissement d’un projet commun et retraite tranquillisée. 

Alors qu’attendez vous pour vous renseigner auprès d’un notaire ? Vite, c’est jusqu’au 5 octobre…

Fermer le menu